Image Alt

Concert

Ariel Bart
Ariel Bart: Harmonica et composition
Mayu Shviro: Violoncelle
Moshe Elmakias: Piano

ARIEL BART (IL)

vendredi 18 novembre 2022 — 21:00
Salle de Ton sur Ton — Fr.18.- / Fr.25.-

Au programme

Lorsque l’on dit «harmonica chromatique», on pense immédiatement à Toots Thielmans, tant le compositeur de «Bluesette» a incarné l’instrument dans le domaine du jazz pendant des décennies. Les férus de l’instrument nommeront encore Grégoire Maret ou Olivier Ker Ourio, qui a tourné avec le pianiste suisse Thierry Lang. A ces musiciens, il faut désormais ajouter une musicienne: Ariel Bart.

A 23 ans, la jeune femme, née en Israël et qui a commencé l’harmonica à l’âge de 7 ans, possède déjà un parcours impressionnant. Soliste du «Jerusalem East & West Orchestra», elle est reconnue pour ses collaborations avec la scène down-town new-yorkaise, notamment avec le batteur Andrew Cyrille, le contrebassiste William Parker ou le tromboniste Steve Swell. Dans un autre registre, elle a également joué avec la chanteuse pop Noa.

L’approche musicale d’Ariel Bart, tant comme improvisatrice que comme compositrice, est profondément lyrique. On y sent l’influence des musiques orientales et du jazz européen davantage que du swing. Ses thèmes sont souvent empreints de mélancolie.

Le timbre de l’harmonica de la leadeuse se marie à merveille à celui du violoncelle de Mayu Shviro. Née en Israël de parents japonais et iraquiens, elle a commencé la musique à 6 ans et la musique modale, sa spécialité, à 18. Le trio est complété par le pianiste israélien Moshe Elmakias, également à l’aise, tant dans le monde du classique que du jazz.